Nos services

La dosimétrie au SCK•CEN

Depuis plus de 50 ans, le Centre d’Étude de l’Énergie Nucléaire gère la dosimétrie de nombreuses entreprises, hôpitaux et cabinets dentaires, en leur fournissant et en lisant des dosimètres thermoluminescents (TLD). Ce type de dosimètres peut être utilisé pour la dosimétrie individuelle (et notamment pour une utilisation avec un tablier de plomb), la dosimétrie de doigt, la dosimétrie poignet, la dosimétrie du cristallin ainsi que pour la dosimétrie environnementale.

Pour le personnel travaillant dans des installations présentant des risques d’accidents de criticité, nous mettons à disposition des dosimètres de criticité. Nous fournissons également des conseils relatifs aux dosimètres de neutrons. Nous recherchons avec vous la solution la plus adaptée pour la surveillance dosimétrique de votre personnel.

L’assurance de la qualité

Le laboratoire de dosimétrie a développé un programme QA (Quality Assurance) conforme à la norme ISO/IEC 17025 et est accrédité par BELAC, l’Organisme belge d’Accréditation. En 2010, le laboratoire de dosimétrie du SCK•CEN fut le premier service de dosimétrie en Belgique à être légalement agréé par l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). Vous trouverez sur le site Internet de l’AFCN de plus amples informations sur la gestion et la réglementation en matière de dosimétrie. Vous y trouverez également les limites de doses légales.

Outre la prestation de services, le laboratoire de dosimétrie se consacre également à la recherche scientifique. Depuis de nombreuses années, notre groupe de recherche participe à des projets de recherche nationaux et internationaux dans le domaine de la dosimétrie. Nous contribuons ainsi au développement de nouvelles technologies, pour vous offrir un service optimal.

Comment fonctionne un dosimètre?

Le TLD contient des détecteurs thermoluminescents. Ces petits cristaux collectent une partie de l’énergie du rayonnement ionisant incident. Pour déterminer la dose encourue, le dosimètre est « lu » au moyen d’un appareil spécial. Pendant ce processus, l’énergie précédemment absorbée est convertie par chauffage en lumière visible. La quantité de lumière est une mesure de la dose de radiation encourue.